Emission de radio, ce soir: « Ces métiers qui plaisent tant à Papa et Maman »

internesCe soir, jeudi 3 décembre, de 19H30 et 20H30, on se retrouve pour une nouvelle émission du « Monde allant vers » sur Radio Grésivaudan, on va se lâcher de nouveau pour continuer à démolir l’idéologie du travail, qui a décidément la vie dure : même quand on croit s’en être débarrassé, à titre individuel, on découvre une nouvelle couche encore plus profonde... Au niveau collectif, n'en parlons pas: la valeur Travail trône en tête de liste de toutes les campagnes électorales. Ils sont tous fous... Y'a du boulot! Euh...

 On vous propose donc une émission sur le thème suivant : « Ces métiers qui plaisent à Papa et Maman ».

N’hésitez pas à nous contacter tout au long de l’émission au 04.76.08.91.91, pour nuancer nos propos, enfoncez le clou, chanter, rire ou pleurer, tout est possible !

Vous pouvez aussi, en attendant ce soir, ré-écouter la trentaine d’autres émissions révolutionnaires enregistrées depuis 2014.

--------------------------------------------------------------------

Edit (samedi 5/12) : voici l'émission  :

Déroulé :

Introduction
- ♪ ♫ Alpha Blondy : Travailler c’est trop dur ♪ ♫
- Sur la satisfaction des parents concernant la "réussite" professionnelle des enfants.
- Petit jeu : Michel au restau avec ses amis, comment parler de ses filles, l’une mère au foyer et l’autre au RSA ?
- Analyse : être au RSA. Le piège du travail. Citation de Thoreau.
- Le RSA comme "revenu de base" (pour l’instant) : constuire son autonomie, "le chômage créateur".
- Le RSA comme transition vers la gratuité et un monde sans argent. Rompre l’enchaînement des ventes mutuelles.
- Tout a été tranformé en activité économique.
- Réduire sa dépendance à l’argent. "Le chômage créateur".
- L’erreur du paradigme de la rareté. L’erreur qui consiste à penser que l’alternative à la vente mutuelle c’est le troc. La vraie alternative c’est l’abondance et le don.
- ♪ ♫ Philippe Prouvost et Catherine Le Potier : Les Philistins : ♪ ♫
- Petit Jeu : Quentin aime les coquillages. Sa mère vient lui parler de son futur métier.
- Hommage aux parents qui ne se débarassent pas de leurs enfants dans des institutions, et vivent avec eux.
- La notion du refoulé. Combattre chez l’enfant, ce que les parents ont eux-mêmes refoulé.
- Ces métiers qui plaisent tant à Papa et Maman.